Après leur déplacement en Pologne, les Déferlantes retrouvent leur Trocardière avec la réception de Montpellier, leader actuel du championnat.

Dès les premières actions, les joueuses montpelliéraines installaient leur jeu dans la raquette nantaise, prenant le meilleur départ (0/6, 2′). Trop permissives au rebond, les Déferlantes ne parvenaient par à combler ce déficit (4/10, 4′) malgré les actions positives de Michaela STEJSKALOVA (8 points, 7 rebonds). Emmanuel COEURET effectuait ses premières rotations, Nabala FOFANA (10 points, 5 rebonds) soignait son entrée sur le parquet, mais l’avantage restait en faveur du BLMA (8/15, 6′). L’adresse extérieure d’Alix DUCHET (8 points, 4 passes) et ses partenaires faisait mal à un NRB qui voyait l’écart se creuser (9/21, 8′). Avec orgueil, les Déferlantes réagissaient immédiatement (16/21, 9′), obligeant Thibault PETIT à poser un temps-mort. Ce premier quart-temps se terminait par un tir au buzzer d’Ana SUAREZ (8 points, 7 rebonds) et les nantaises revenaient à une possession de leurs adversaires (19/21, 10′). Les débats entre les deux formations s’équilibraient, les ligériennes parvenant à embêter les offensives héraultaises (23/26, 12′) et à trouver des solutions en attaque (25/28, 13′). Le match était alors interrompu quelques minutes afin de soigner Diandra TCHATCHOUANG, mal retombée après un shoot, mais cela ne perturbait pas Sami WHITCOMB (26 points, 4 passes), toujours aussi impressionnante derrière l’arc (28/33, 15′). La joueuse australienne du BLMA marquait tous les points de son équipe, permettant à celle-ci de conserver son avance (34/40, 17′). Les fautes se multipliaient des deux côtés du terrain, mais grâce à Amandine MICHAUD (16 points, 2 rebonds), les Déferlantes restaient dans le match (39/45, 19′). Cette mi-temps se terminait par un écart de 7 unités qui laissait tous les espoirs aux spectateurs de la Trocardière (41/48, 20′).

A l’image du début de match, Héléna CIAK (13 points, 9 rebonds) et ses partenaires débutaient mieux cette deuxième période (41/52, 22′), les nantaises ne saisissant pas les occasions de réduire cet écart (43/54, 23′). Le manque d’essence dans les moteurs nantais commençaient à se faire sentir, tandis que Romane BERNIES (12 points, 5 rebonds) continuait d’appuyer sur l’accélérateur héraultais (45/62, 25′). La défense du NRB peinait de plus en plus à contrôler les offensives adverses, lui empêchant de mettre le doute dans les têtes des Gazelles (52/69, 27′). Ornella BANKOLE (10 points) s’illustrait en cette fin de quart-temps, et le BLMA allait débuter la dernière ligne droite avec plus de 20 points d’avance (57/78, 30′). Le sort du match scellé, la rencontre tombait dans un faux rythme, les paniers se faisant rares (57/79, 33′). Discrète jusqu’à présent “Q” WALLACE (17 points, 5 passes) pointait le bout de son nez et le retard ligérien se réduisait (65/81, 35′). Les montpelliéraines réagissaient par Taylor WURTZ (6 points, 2 passes) et leur arme préféré, le tir à 3 points (68/89, 37′). En fin de match, le staff du NRB donnait du temps de jeu aux jeunes pousses nantaises pour qu’elles prennent de l’expérience pour la suite (75/102, 40′).

Vaillantes, les Déferlantes ont réalisé un solide premier acte avant de voir les choses se compliquer par la suite. Néanmoins, malgré la défaite et l’absence de Briana DAY, les nantaises ont montré de belles qualités qui devraient servir pour les prochaines échéances.

Photo : Shoot’Lo