Pour ce dernier déplacement de la saison régulière, les Déferlantes défiaient la formation de Lyon ASVEL, leader du championnat.

Très rapidement, les lyonnaises prenaient les commandes du match grâce à une belle résussite longue distance et de nombreux ballons grattés (12/2, 2′). Un scénario qui obligeait Aurélie BONNAN à poser un premier temps-mort afin de remobiliser tout le monde. Après quelques ajustements, les Déferlantes trouvaient enfin les solutions et semblaient trouver leur rythme dans cette rencontre (17/9, 5′). Néanmoins, Marième BADIANE (18 points, 8 rebonds) faisait preuve d’une grande efficacité, et l’ASVEL conservait un bon matelas d’avance malgré le fait que “Q” WALLACE (28 points, 8 rebonds) commençait elle aussi à se mettre en valeur (25/13, 6′). En fin de quart-temps, Paoline SALAGNAC (21 points) et ses partenaires continuaient d’appuyer sur l’accélérateur, et l’écart se creusait encore et toujours (39/17, 10′). L’écart creusé, les nantaises devaient faire abstraction du score et montrer un meilleur visage en ce début de second acte (43/22, 12′). Alternant défense individuelle et défense de zone, le NRB tentait de contrarier le jeu offensif de l’ASVEL mais Julie ALLEMAND (16 points, 6 passes) trouvait toujours la faille (50/24, 14′). En retard dans leurs déplacements défensifs, Rachel HOLLIVAY (6 points, 4 rebonds) et ses partenaires étaient très souvent sanctionnées et offraient des munitions faciles à leurs adversaires (58/28, 17′). Le staff ligérien n’hésitait pas à donner du temps de jeu à tout le monde, Clarince DJALDI-TABDI (10 points, 5 passes) et ses coéquipières terminent cette première mi-temps sur une note positive (63/38, 20′).

Au retour des vestiaires, les deux équipes semblaient avoir du mal à se remettre dans le rythme de la rencontre, les actions offensives étant moins fluides (69/42, 23′). Les petites erreurs et les tirs loupés s’accumulaient des deux côtés du terrain, et le score avait bien du mal à évoluer (72/42, 25′). Pour tenter de récupérer quelques précieux ballons, Ana SUAREZ (10 points, 9 rebonds) et les nantaises prenaient des risques en défense qui portaient leurs fruits (76/51, 28′). Dans la dernière minute de ce troisième quart-temps, Michelle PLOUFFE (11 points, 7 rebonds) et les lyonnaises inscrivaient six points pour poser encore plus leur main sur ce match (82/51, 30′). Si l’issue du match était connue, Alysha CLARK (15 points, 6 rebonds) et les les lyonnaises ne lâchaient absolument rien (91/54, 33′). La fin de match était devenue anecdotique, les Déferlantes concédant une lourde défaite sur le terrain de lyonnaises qui terminaient cette phase régulière au sommet du classement (100/63, 40′).

Cette confrontation en terres lyonnaises devait servir de match de travail pour Aurélie BONNAN et son effectif, et si l’écart est très conséquent, il y a néanmoins quelques belles choses à garder qui seront, à coup sûr, très utiles dans la quête du maintien en LFB.

Photo :