En progrès dans leur jeu et plus stables sur la durée d’un match depuis le début de l’année, les Déferlantes voulaient valider cela en terres villeneuvoises.

Les premières actions étaient à mettre au crédit de nantaises mieux entrées dans leur match (0/4, 2′) et créaient rapidement un petit écart (2/7, 3′) après un tir primé de Michaela STEJSKALOVA (3 points, 2 passes). La suite était compliqué pour les deux effectifs, les attaques peinant à trouver des failles dans les défenses (4/7, 6′) avant qu’Amandine MICHAUD (11 points) ne fasse parler son adresse extérieure (6/10, 7′). En provoquant les fautes ligériennes, Laëtitia KAMBA (6 points, 9 rebonds) et ses coéquipières se retrouvaient sur la ligne des lancer-francs, et revenaient à une possession d’écart (10/12, 9′). En fin de quart-temps, le match changeait de rythme, et le NRB conservait l’avantage au tableau d’affichage (15/19, 10′). De retour sur le parquet, Ana SUAREZ (5 points, 8 passes) répondait à Angie BORKLUND (7 points), permettant aux siennes de conserver l’avantage (20/24, 13′). Les erreurs des unes et des autres empêchaient à ce qu’un collectif impose son jeu, les débats restant équilibrés (23/27, 15′). Après un temps-mort posé par Emmanuel COEURET, Shante EVANS (15 points, 8 rebonds) égalisait (29/29, 16′), obligeant le technicien ligérien à de nouveau stopper le jeu. Sur la ligne, Virginie BREMONT (5 points, 10 passes) donnait l’avantage à l’ESBVA-LM pour la première fois du match (33/31, 19′) et les Déferlantes se retrouvaient menées à la mi-temps (35/32, 20′).

En début de deuxième acte, l’adresse à 3 points des joueuses de Frédéric DUSART leur permettait de creuser l’écart et de compter rapidement 8 points d’avance (42/34, 23′). Se devant de réagir, Clarince DJALDI-TABDI (9 points, 8 rebonds) et les nantaises le faisaient immédiatement, revenant à une possession (42/39, 24′). Malgré les occasions, les Déferlantes ne parvenaient pas à revenir à hauteur des nordistes mais restaient en embuscade (45/43, 27′). Finalement, quelques actions plus tard, Briana DAY (15 points, 13 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité (47/47, 29′) mais c’était Villeneuve d’Ascq qui terminait ce 3ème quart-temps avec un petit avantage (50/49, 30′). La dernière ligne droite de cette confrontation débutait par deux “2+1” consécutifs (53/52, 32′), l’issue du match restant toujours aussi indécise quelques minutes plus tard (55/54, 34′). Moment alors choisi par Romy BÄR (11 points, 4 rebonds) pour faire trembler les filets de loin (62/54, 36′), donnant ainsi un bel avantage à son équipe. De loin, les ligériennes entretenaient l’espoir d’un succès (62/59, 38′) mais ce match n’échappait pas aux nordistes (72/61, 40′).

Dans un match extrêmement disputé de la première à la dernière seconde, les Déferlantes échouent d’un rien face aux Guerrières, l’écart final n’étant pas représentatif de ces 40 minutes de match.

Photo : Laury MAHE.